Le château d’Oupeye

D’autres lieux…

L’actuel château d’Oupeye a eu pour ancêtre une construction dont certains prétendent qu’elle était plus ancienne que la ville de Liège ! Et, même, qu’elle aurait été la demeure d’Alpaïde, maîtresse de Pépin de Herstal (environs de 640-714). Ce dernier était un personnage de premier plan, maire du Palais d’Austrasie, royaume franc qui couvrait le nord-est de la France, les bassins de la Moselle, de la Meuse et, en partie, celui du Rhin. Ce royaume (Reims en fut la capitale, puis Metz) est considéré comme le berceau de la dynastie carolingienne (Charlemagne en fut le plus illustre représentant).

Une légende dit que des taches de sang apparurent sur un appui de fenêtre où Alpaïde s’était accoudée, lorsqu’elle prit connaissance de l’assassinat, par son frère, de l’évêque de Tongres-Maastricht, le futur saint Lambert et patron de Liège. La raison de ce crime ? Il avait refusé d’unir Pépin de Herstal (qui avait répudié son épouse) à Alpaïde au titre qu’un enfant était né hors mariage. Au XVIIe siècle, le château fut reconstruit et l’immense tour carrée actuelle en est un vestige (passablement restauré). Entouré de douves et d’un parc, ce site accueille le centre culturel et deux imposants murs à tags. Le contraste est assez saisissant…

« Pareilles ruines sont admirables et son puits est extraordinaire, je l’ai même entendu rire ! » Victor Hugo

Ce château d’Oupeye fait partie du Circuit des (80) Châteaux de la Meuse, des citadelles et forteresses sur les rives du fleuve ou dans les environs immédiats ; concernant celui de Montaigle, qu’il visita en août 1863, Victor Hugo s’écria : « Pareilles ruines sont admirables et son puits est extraordinaire, je l’ai même entendu rire ! »

Non loin du cœur de la cité liégeoise, il est recommandé de visiter l’église Saint-Lambert de Hermalle-sous-Argenteau, un édifice sacré classé et qui est restauré en 2020. Ici, aussi, on retrouve un certain Pépin de Herstal qui aurait fait don de cette paroisse. Située au bord de l’eau, l’église abrite un mausolée avec les gisants du seigneur d’Argenteau et sa femme.

A voir aussi
No items found

Coup de coeur

Retour haut de page

bling
it up