Bruxelles Capitale

Deux églises, une énigmatique gravure

Le nom de la commune vient de cet affluent (qui déborde souvent lors des orages) de la Senne, la Woluwe. Son étymologie se trouve dans les mots germaniques wele, wale ou woel (source, fontaine) et eeu, euw ou eawe (eau), Woluwe-Saint-Pierre ayant même connu plusieurs noms : Wolewe et Obwolewa (XIIe siècle), Welewe (XIIIe siècle), Woluwe Santi Petri et St Peters Woluwe (XVe siècle).

Klimt & le Palais Stoclet

Dans la commune (29 habitants en 1437, 40000 à l’heure actuelle) des ambassades — comme on le prétend régulièrement — s’élève le fameux Palais Stoclet (1905), symbole avant-gardiste de l’Art nouveau dû au génie de l’architecte Joseph Hoffmann. Ce joyau, où le marbre est omniprésent, comprend des mosaïques murales signées Klimt; il était évalué à quelque quatre-vingts millions d’euros en 2002; à présent, on dit qu’il a «une valeur universelle exceptionnelle». Malheureusement, ce joyau architectural ne se visite pas, ce qui n’est pas le cas de l’église Saint-Pierre assez proche.

No items found
No items found
Retour haut de page

bling
it up

Le nom de la commune vient de cet affluent (qui déborde souvent lors des orages) de la Senne, la Woluwe. Son étymologie se trouve dans les mots germaniques wele, wale ou woel (source, fontaine) et eeu, euw ou eawe (eau), Woluwe-Saint-Pierre ayant même connu plusieurs noms : Wolewe et Obwolewa (XIIe siècle), Welewe (XIIIe siècle), Woluwe Santi Petri et St Peters Woluwe (XVe siècle).