Le Béguinage de Diest

D’autres lieux…

Plongée à l’époque de Rubens

Prospère au Moyen Âge, ses ruelles étroites du centre vous mènent aux vestiges de cette période, à la Halle aux Draps, à l’église Notre-Dame (XIIIe siècle), lieu de prière des seigneurs de Diest, au béguinage et à son immense porche baroque où l’on vous souhaite la bienvenue en plusieurs langues :

«Comme douze autres béguinages flamands, ce site fait partie depuis le 2 décembre 1998 du Patrimoine mondial de l’UNESCO, ce qui constitue une reconnaissance de sa valeur à la fois exceptionnelle et universelle et un appel à la solidarité collective pour assurer sa sauvegarde.

Les béguinages flamands sont le témoignage vivant d’une tradition mystique et religieuse qui remonte au Moyen Âge. Les béguines étaient des veuves ou des femmes célibataires qui, sans avoir fait de vœux monastiques, choisissaient de mener une vie religieuse indépendante, mais solidaire au sein d’une “cité de paix” aux qualités urbanistiques et architecturales incontestables.

Ce béguinage de “type ville” adopte un plan en damier allongé à ruelles au tracé rigoureux. De leurs façades plutôt austères se détachent les portes typiques aux encadrements baroques surmontés de niches à statuette du saint patron. Le porche monumental témoigne de la plasticité du baroque flamand à l’époque de Rubens.»

A voir aussi

Coup de coeur

Retour haut de page

bling
it up