L’abbaye de Stavelot

D’autres lieux…

L’abbaye de Stavelot eut un rayonnement exceptionnel durant le Moyen Âge et disposa durant plus de dix siècles de la souveraineté d’un État, situation qui s’arrêta à la Révolution française en 1794. Le site abbatial, classé patrimoine exceptionnel de la Wallonie, témoigne de cette période historique extraordinaire, plus particulièrement les vestiges de l’église du XIe siècle, fusion entre la tradition germanique et celle des églises françaises de pèlerinage. Ces dernières années, des fouilles ont mis au jour un patrimoine remarquable.

Le Réfectoire des Moines

Voici un lieu où règne le stuc pour magnifier quatre valeurs morales : Prudence, Tempérance, Force et Justice. La décoration murale est de François-Joseph Duckers (1740-1822), un artiste liégeoise qui fut formé à l’art particulier du stuc et, pour ce faire, avait été initié par des maîtres italiens. Cette œuvre gigantesque fut entreprise, en famille, de 1778 à 1779. L’harmonie en fait un ensemble remarquable. Sur un mur latéral à gauche de l’immense poêle, la Prudence est symbolisée par un amour tenant un miroir face à un autre amour qui a une jambe encerclée par un serpent.

Selon l’auteur Alain Desgris, « Un maître est amené à acquérir : le don d’intelligence après avoir observé la justice, le don de sagesse, en limitant ses effets pervers et sa grande rigidité par la tempérance (…) et amené à discerner les actes et les faits avec une prudence qui en sont le troisième don. » À droite du poêle, la Tempérance est symbolisée par un éléphant qui refuse de manger le fruit que lui présente un amour. L’éléphant est également symbole de paix, de stabilité, de connaissance…  dans différentes philosophies ou religions.

La Force est représentée par la massue, la colonne et le lion, à gauche sur le mur latéral côté crucifix du Réfectoire. La Force est souvent symbolisée par le lion dompté, c’est-à-dire la force morale qui domine l’épreuve, qui est la liberté d’agir, la confiance en ses moyens, mais, souvent, la lutte est pénible et il y a lieu de redoubler d’énergie pour atteindre ou compléter les trois autres vertus morales que sont la Prudence, la Tempérance et la Justice.

Justement, la quatrième vertu morale proposée avec la Force, la Tempérance et la Prudence au Réfectoire des moines (XVIIIe siècle) à l’Abbaye de Stavelot est la Justice. Elle est symbolisée par une balance, un faisceau et un glaive. Pour Alain Desgris, la justice est « l’équilibre des contraires guidé par notre conscience au sens initiatique. »

A voir aussi

Coup de coeur curiofamily.net

Retour haut de page

bling
it up