Le Beffroi de Charleroi

D’autres lieux…

Le beffroi marqua l’autonomie des communes, donc de la société civile, à partir du XIe siècle. Ce fut tellement vrai qu’on y faisait sonner les heures dans un découpage du temps autre que celui de l’Église qui, elle, faisait résonner à cinq reprises seulement ses cloches pour l’appel à la prière, les matines, les nones, les vêpres, etc.

Il fait partie de l’Hôtel de Ville, a été conçu en 1936, il allie le classicisme et l’art déco, il est haut de septante (soixante-dix) mètres, il comporte deux cents cinquante marches et est couronné par un clocheton de bronze. Son carillon est formé de quarante-sept cloches qui égrènent quelques mesures de chants populaires du chanteur local Jacques Bertrand. Ce beffroi est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO alors que, non loin de là, la basilique porte son nom comme une coutume et non une décision officielle. Cela fait un peu Clochemerle, non ?

A voir aussi

Coup de coeur curiofamily.net

Retour haut de page

bling
it up